LES 24 HEURES A PIED D'ATH

21 ET 22 SEPTEMBRE 2013







L'heure du bilan

L'édition 2011 des 24 heures à pied d'Ath  les 17 et 18 septembre fut très belle. A l'heure du bilan, on peut relever quelques chiffres qui éclaireront le public sur les difficultés mais aussi les mérites des organisateurs.

773 participants ont vécu une véritable épreuve sportive; ce chiffre se décline de la façon suivante : l'épreuve des 24 heures : 407 concurrents, 366 jeunes des écoles de l'entité ont participé aux courses  des 1 heure, 3 heures et 6 heures.

Il n’y avait rien à gagner sinon le plaisir de se dépasser, d'atteindre ses limites dans un esprit sportif valorisant. Pour certains, le seul plaisir fut de participer, de goûter à l'ambiance "24 heures", de créer des liens et de découvrir la satisfaction d'être arrivé au bout de l'effort. Pour d'autres, l'ambition résidait dans le nombre de kilomètres parcourus, en équipe ou en solitaire.

Pour encadrer l'épreuve, il fallait assurer la tenue de 7 postes de contrôle et ceci pendant 24 heures. Pour ce faire, plus de 60 personnes se sont relayées jour et nuit.
20 signaleurs bénévoles + 40 étudiants en Sécurité de l'ITCF Renée Joffroy d'Irchonwelz ont protégé et dirigé les concurrents.
50 étudiants et 10 professeurs de la haute école Condorcet  (kinésithérapie) ont soulagé les muscles endoloris par des massages et soins variés.
15 motards ont escorté l'équipe des Hand Bikers tandis que 10 cyclistes des Aiglons les relayaient  le dimanche matin.

Pour assurer la tenue du chapiteau, une vingtaine de personnes des Heures heureuses ont ravitaillé les spectateurs et concurrents. Ceux-ci furent soutenus par 20 personnes du patro et des scouts FSC.
Pour encadrer la formidable animation des "Géants sans Frontières", orchestrée de main de maître par Denis Petiau, 20 autres bénévoles furent recrutés.

N'oublions pas les équipes de chronométreurs, tout ceux qui avant, pendant et après ont travaillé dans l'ombre à l'informatique, aux contacts presses etc…

Tout cela coûte de l'argent : il faut assurer la publicité, les affiches,  la presse, la radio, financer les T-shirts, chapiteaux, sanitaires, sono et animations…. Le budget s'élève à plus ou moins 15 000 Euros, en partie financé par nos généreux sponsors.

Le bénéfice final réalisé s'élève à 3000 Euros, somme intégralement reversée aux Heures Heureuses, partenaire efficace et méritant.

L'équipe du Castar Event et des Heures heureuses est fière d'avoir réussi son pari avec succès et ce, malgré des conditions météo pas toujours "faciles".

L'épreuve a maintenant retrouvé tout son lustre puisqu'à l'époque glorieuse des 24 heures, on dénombrait 75 équipes de 4, soit 300 coureurs.
Nous avons fait courir et marcher 773 jeunes et moins jeunes; et pour la plupart pendant 24 heures. De quoi rivaliser avec les meilleurs challenges.

A tous merci et à l'année prochaine les 22 et 23 septembre 2012.







LES NEWS


Recherche




Plan du site